Terroir

 

Le terroir réunit de nombreux facteurs climatiques : l'exposition au soleil et aux vents, la sensibilité au gel, ou encore les effets de la conduite de la vigne. Le sol et le sous-sol en constituent le socle. Celui-ci doit beaucoup à la géologie, mais aussi à des phénomènes comme l'érosion.

Il y a 3 composants principaux en prendre en compte dans le terroir de la Côte d'Or. Le Calcaire, l'argile et la silice. En général, un sol sableux et granuleux favorise les vins légers, l'argile favorise la robustesse des rouges, la couleur, le sucre, le tanin. Le calcaire favorise le sucre et le bouquet puissant, un sol chargé en oxyde de fer est idéal pour la couleur et le bouquet.

Compte tenu de l'étendue du vignoble bourguignon, il n'existe pas un terroir mais des terroirs très diversifiés.

 

Plus particulièrement, à Morey-Saint-Denis, le vignoble repose sur les sols calcaires et argilo-calcaire du jurassique moyen : oolithe blanche du bathonien en haut du coteau, calcaires à entroques du bajocien en bas de pente. Exposée au levant, elle se situe entre 220 et 270 mètres d'altitude. A l'aplomb du village, la combe modifie certaines expositions et rend le terrain plus marneux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Grands Vins de Bourgogne

Alain Jeanniard

 

 

" Une fois encore, ce jeune vigneron installé depuis seulement 2000, nous donne une leçon de terroir inspiré."

 

Extrait du Hors série : La Revue du vin de France novembre 2005